CyberZoom

La musique au féminin

8

Cette année, la 29ème édition de la Fête de la Musique est consacrée aux Femmes.

Son thème 2010, intitulé « Musique au féminin », a pour but de mettre en exergue leur sensibilité musicale, qu’elles soient hard rockeuses, joueuses de harpe, cantatrices d’opéra ou DJettes techno.

Image - La musique au fémininLongtemps interdites d’accès à l’univers de la musique (l’histoire ne présente aucune artiste avant le XVIème siècle !), les femmes ont du se battre pour pouvoir exprimer leur talent.
Les premières femmes musiciennes étaient vendues en tant qu’esclaves divertissantes au Moyen Âge. Considérée comme un stimulant du désir sexuel, la voix féminine a souvent été jugée comme une séduction diabolique.
A l’intérieur des églises, les religieuses étaient les seules autorisées à jouer d’un instrument mais elles ne devaient surtout pas chanter !

A la Renaissance, c’est l’imprimerie qui va donner un nouveau souffle de liberté aux femmes. Grâce à la circulation ouverte des partitions écrites par les hommes, les musiciennes ont enfin accès à l’éducation musicale. Elles copieront les maîtres, puis créerons ensuite leurs propres œuvres.
Mais les seules œuvres reconnues par la suite seront des compositions religieuses, durant la période Baroque.

La toute première artiste française renommée sera Élisabeth Jacquet de la Guerre (1665-1729). Grâce à ses morceaux ayant émerveillé le Roi-Soleil, cette jeune interprète de 15 ans deviendra une célèbre claveciniste.

Durant le siècle de Lumières, la réputation des femmes musiciennes est portée à rude épreuve. Les hommes, qui prônent la raison et l’abstraction dans la composition musicale ne sont pas en accord avec les créations des femmes, trop axées sur l’émotion et la délicatesse.
On était encore loin de l’égalité des sexes !
Enfin, quelques évolutions se mettent place au XIXème siècle.
Les portes du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris s’ouvrent à la gente féminine.
Certaines élèves talentueuses y deviennent même professeurs !

Au début du XXème siècle, de nombreuses compositrices émergent et sont – enfin – reconnues comme des artistes à part entière !
Et à partir des années 50, c’est l’émancipation féminine par excellence, grâce à la chanson… Eduquées au son des premières notes de Rock and Roll, ce sont les Juliette Gréco, Edith Piaf, Sheila, France Gall, Mireille Matthieu, Chantal Goya, Annie Cordy, Sylvie Vartan, Dalida … qui vont faire un ta-bac ! Hé oui, après les années noires de la guerre, « tous les garçons et les filles du jeune âge » dansent le twist sur les tubes enjoués des demoiselles !
Cette période d’euphorie musicale marqua le début des années 80 avec la sortie de nombreux groupes de musique mixtes, tous styles confondus.

Ainsi, depuis une vingtaine d’années, les nouvelles divas poussent comme des pâquerettes !

IMAGE - Musique au Féminin
Après ce long chemin de conquête : BRAVO les filles !

Et vous, quelles sont les artistes féminines qui vous ont le plus touchées ?
Quelles sont vos chanteuses préférées ?
Partagez vos coups de cœur !

Faites vibrer vos proches avec les cybercartes FÊTE DE LA MUSIQUE !

Faites découvrir cet article à vos amis !
Partager cet article sur Facebook
Partager
sur Facebook
Partager cet article sur Twitter
Partager
sur Twitter
Imprimer cet article
Imprimer
Envoyer cet article par email
Envoyez
par email

Dans la rubrique CyberZoom :

S’offrir du muguet est une tradition ancrée dans le...
En ce moment sur le net, Mamika est une véritable vedette....
Nos petites bouilles d'amour sont souvent à croquer......
Ce n'est pas pour rien si tout le monde s'émerveille...

À vous la parole !

Donnez votre avis sur cet article :

:D :) :-) :( :-( :sad: :*( :o :? 8) :x